Par Robert MaggioriLibération – 17 avril 2020 à 17:36

« Élisabeth Baton-Hervé Grandir avec les écrans ?

Ce n’est pas dans le moment actuel de confinement qu’on va regretter que les enfants et les adolescents restent scotchés à leur tablette, leurs écrans-vidéos ou leur téléphone – moments de «paix» bienvenus dont bénéficient les parents. Mais cela n’efface pas le problème de la dépendance ou des effets qu’un «trop-plein d’écrans» a sur «la santé, le développement et le bien-être des moins de 16 ans». Aussi faut-il savoir «ce qu’en pensent les professionnels de l’enfance», comme le dit le sous-titre de cet essai. Docteure en sciences de l’information, Elisabeth Baton-Hervé est une spécialiste des relations entre enfants, médias numériques et milieux familiaux : aussi tente-t-elle dans cet essai d’éclairer la question de l’impact des addictions à l’écran sur le psychisme des enfants et des adolescents, en préférant à une approche purement théorique la voie pragmatique, sinon empirique, de l’observation, du témoignage, de la discussion interactive, mieux apte à restituer le «vécu spécifique des acteurs du monde de l’enfance» et à tenir compte de l’éclairage apporté par des assistantes familiales ou sociales, des éducatrices de jeunes enfants, des psychologues, des ludothécaires, des orthophonistes, des psychanalystes, voire des juges pour enfants et des gendarmes spécialisés. R.M.« 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s